Dimanche après midi, il pleuviote. On se dit qu’on est bien mieux dans le canapé à zapper à tour de bras. Mais les enfants ne le voient pas de cet oeil là….

Tiens on dirait que ça s’éclaircit, on est partagé. Rester dans notre nonchalante position ou prendre un peu l’air? Les enfants tranchent pour nous, ça fait une demie heure qu’ils tournent autour de la table à manger et là, on craque! Allez hop, on enfile vestes, chaussures, bonnets et surtout on n’oublie pas l’indispensable jouet, l’incontournable invention qui n’a jamais perdu une ride : un ballon.

Et en voiture Simone!  Direction le « nouvel » anneau de vitesse de Chamonix, une rénovation qui ravit petits et grands. Un grand espace, des paniers de basket et des cages de foot ; il ne manque rien!

Opération « fatiguage » en marche. Tout le monde se prête au jeu. Jeux de ballons, loups, courses, on fait courir la marmaille et nous, on tente d’éliminer le gros déjeuner du dimanche….

Une heure plus tard, on est éreinté. Eux, ce sont les nerfs qui les tiennent mais au retour, y’a plus un bruit dans la voiture! Mission accomplie!

Pourquoi leur offrir des jouets quand un simple ballon suffit à les rendre heureux? Par contre, Père Noël, la condition physique pour les parents est dans le catalogue cette année???