image_pdfimage_print

LES GORGES DE LA DIOSAZ

C’est bien beau d’avoir descendu les Gorges de l’Ardèche ou du Tarn à la rame mais avez-vous déjà visité le site chirve, classé depuis 1949 et désigné comme étant l’une des 7 merveilles de Haute Savoie ? Vous voyez de quoi je veux parler ? Des Gorges de la Diosaz pardi, à Servoz !

M’étant réveillée l’âme aventurière et ayant une énorme envie d’aller au contact de la nature, je me suis rendue dès l’ouverture, à 9h, aux portes de ce site exploité depuis 1975.

L’heure est idéale pour la visite. La rosée matinale me donne encore plus la pêche ! Dès les premières marches montées, je me surprends à croire que le gazoullis des oiseaux veut dire bonjour et bienvenu. Le décor est planté, ma petite aventure du jour s’annonce ressourçante et apaisante.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au fil du tracé qui remonte les Gorges, je découvre avec intérêt les panneaux informant sur la flore, la faune, la géologie, l’histoire du site et quelques anecdotes. Connaissez-vous le Pic-Noir, la truite arc-en-ciel qui est très combative ou encore le cincle plongeur qui n’est autre que l’oiseau national norvégien ? Moi non, c’est pourquoi mes yeux s’ouvrent d’autant plus, à l’affut de l’un de ces animaux. Et si au détour d’un virolet qui longe les Gorges, j’apercevais une tête de linotte ? Ah c’est sûr, en période de grande affluence, il y en a certainement… Là je vous parle de la linotte mélodieuse, un petit passereau.

La remontée des Gorges, c’est un mélange de douceur avec ces couleurs flamboyantes, ces petites gouttes qui ruissellent sur la roche, ces petites fleurs délicates et la puissance de l’eau qui use les pierres et le bois dans le lit de la Diosaz, qui déferle sous les nombreux ponts que l’on traverse.

Les différentes cascades que l’on découvre au cours du trajet m’impressionnent et semblent me transmettre leur force. Je me sens bien ! J’ai beau avoir couru quelques 23km quelques jours en amont, l’avidité de découverte me font évoluer sans difficulté. A vrai dire, tout le monde peu s’offrir cette balade ressourçante. Je me suis d’ailleurs promis de revenir avec mes enfants pour leur faire part notamment de la légende de Gorgy le petit Dragon, qui a pris la forme d’une racine…

Pour résumé, si vous êtes à cours d’idées cet été, découvrez ou redécouvrez les Gorges de la Diosaz, cette sortie familiale coule de source!

LES GORGES DE LA DIOSAZ

ouvert tous les jours
9h-18h en juillet août
9h30-17h en septembre
Moins de 5 ans : Gratuit

Promenade tous niveaux d’1h30

04 50 47 21 13

Site Web des Gorges