PARC DE MERLET-LES HOUCHES

Une question me taraude : comment ça se passe l’hibernation ? Comment fait Comète et ses copines pour dormir tout l’hiver à Merlet ?

Les marmottes se mettent au lit début octobre et ce jusqu’en avril ! Elles en ont de la chance quand même! Pendant ces 6 mois, impossible de les observer, elles restent tapies dans leur profond terrier. Seule une envie pressante d’uriner les sort deux ou trois fois de leur sommeil. C’est alors qu’elles se déplacent dans la cavité réservée aux « toilettes » ! Les marmottes sont propres, jamais d’excrément dans la chambre ! Et hop, elles retournent se coucher.

A Merlet, il y a trois groupes : une famille qui a repris des anciens terriers creusés naturellement dans une grande pente herbeuse ; une autre famille qui a investi la ruine d’un vieux chalet et creusé des galeries dessous; et enfin le groupe des jeunes frères et sœurs orphelins qui s’est installé lui aussi sous un chalet.

Les marmottes ne font pas de réserve de nourriture pour l’hiver. Elles mangent voracement tout l’été, accumulent une épaisse couche de graisse qui fondra petit à petit durant l’hibernation. Leur poids est d’environ 6 kg l’automne et descend vers les 3 kilos au printemps !

Les risques liés à l’hibernation existent bel et bien. Pas assez de réserves de graisse accumulée due à un manque de nourriture l’été, et c’est la mort assurée… Une portée de marmottons trop importante qui vient « pomper » l’énergie des parents ; ou encore un groupe trop peu nombreux d’hibernant dans la chambre et la température descend trop bas…

Et les autres animaux, comment survivent-ils à l’hiver ?

prune

Pour les autres animaux la vie est rude en hiver : lutter contre le froid et se déplacer dans la neige est une véritable épreuve de longue haleine. Mais les animaux de Merlet sont bien lotis : on leur apporte à manger tous les jours ! Entre 8 et 9 tonnes de foin sont distribuées d’octobre à mars !

Les chamois se déplacent sans problème dans la neige profonde et mangent des bourgeons supervitaminés de ci de là en milieu naturel mais à Merlet, ils ont droit à un régime spécial : ils mangent très peu de foin, il faut donc compléter par des granulés et des céréales. Ils raffolent également de branches de sapin et de lichens.  Les bouquetins quant à eux, avec leur pelage très dense et double épaisseur (laine+poil de jarre) résistent facilement au froid, aux vents.

D’autres espèces comme les chevreuils ou cerfs sont moins armés et montrent davantage de pertes en milieu naturel.

Vers la prochaine saison

L’hiver est le moment propice pour préparer la prochaine saison d’été. L’exposition sera certainement renouvelée pour le printemps prochain et un espace d’éducation à l’environnement devrait être créé.

Profitez bien les marmottes car dès l’ouverture du parc, soyez en forme, on viendra vous rendre visite !

Merci à Claire Cachat, propriétaire du Parc pour ces intéressantes informations.

PARC ANIMALIER DE MERLET

2495 chemin de Merlet
74310 LES HOUCHES

04 50 53 47 89

Site Web du Parc
Page Facebook