Le Boccalatte ChamonixJ’avais les yeux qui sortaient de la tête ! Je n’avais jamais vu ça ! Deux ogres étaient assis à nos côtés, on aurait dit qu’ils avaient jeuné pendant plusieurs jours…

Nos deux « gros » ou « grands » gaillards qui avaient bien voulu nous sortir, Julie, les enfants et moi, nous ont presque fait honte ! On était venus dîner au Boccalatte car, pour passer une soirée conviviale où l’on se sent chez soi, c’est l’idéal !

Ma copine (enflée comme un brin de balai) a craqué sans scrupule pour « une rebloche » (reblochon fondu au vin et à l’ail). Moi, j’étais plus partie pour manger light mais leur incontournable choucroute alsacienne a eu raison de moi. Eh oui, ce n’est pas parce qu’on dîne face au Mont Blanc qu’on doit absolument manger local ! Et puis après tout, la choucroute, c’est aussi du chou, des pommes de terre, des légumes, non ? Bref, sans commentaires… Mes moustiques, eux, ont opté pour le menu enfant. Ils avaient en effet repéré l’originale présentation du dessert servi au petit garçon de la table voisine. Quant à nos hommes, ils ont commandé une raclette pour deux avec pommes de terre vapeur, charcuterie et condiments. Jusqu’ici, rien d’anormal me direz-vous.

Le Boccalatte restaurant Chamonix

Le Boccalatte restaurant Chamonix

Des plats copieux….

Les plats sont arrivés et la table s’est transformée en dîner gargantuesque ! En voyant la jolie cocotte en fonte qui servait de robe à ma choucroute, mes yeux ont surgi de mes orbites : gourmandise et étonnement à la vue de l’énormité du plat apparaissaient de façon limpide dans mon regard ! Un doute m’a traversé l’esprit : croyaient-ils que je mangeais pour deux ? Instinctivement, j’ai rentré le ventre… J’en ai tout de même dévoré les trois quarts, les saveurs du plat m’empêchant d’être raisonnable.

Julie cala aussi sur son reblochon fondu, pour lequel pourtant on ferait des kilomètres. Les enfants n’ont pas bougé une oreille, à croire que le lieu et leurs assiettes les canalisaient. Le bonheur ! Par contre, nos deux bonshommes, ils ne se sont pas loupés ! On ne peut pas dire qu’on les entendait beaucoup, ils avaient toujours les joues pleines ! La raclette fondait comme neige au soleil sur l’appareil traditionnel. Pommes de terre, pain, le quart restant de ma choucroute et les trois frites qu’avaient laissées les enfants, tout y passait ! Mais que leur arrivait-il ? Ce n’était pourtant pas leur journée « tablette-canapé » qui les avait fatigués ! Toujours est-il qu’il ne restait rien dans les plats ! On peut le dire, ils ont mangé comme quatre ! Ah, ces Chamoniards, mieux vaut les avoir en photo qu’à table ! Je ferais bien de me taire car, je l’avoue, n’ayant aucune volonté en matière de gestion de mon estomac, j’ai cédé à la tentation d’une part de tarte tatin maison, encore une fois démesurée, tant par la taille que par le goût !

Que voulez-vous, lorsqu’on vient au Boccalatte, c’est parce qu’on aime les plaisirs de la table. Si on est rassasié avec deux feuilles de salade, alors on passe son chemin !

 Les P’tits Plus :

–   La formule Midi à 13 €.

Le Boccalatte restaurant Chamonix

Le Boccalatte restaurant Chamonix

  • Le tartare coupé au couteau, préparé sous vos yeux.
  • Le cadre moderne et la terrasse face au Mont Blanc.
  • Les fondues aux cèpes, à la tomate, aux herbes…

 

Restaurant Le Boccalatte

59 avenue de l’Aiguille du Midi

74400 Chamonix Mont Blanc

+33 4 50 53 52 14

http://www.boccalatte.fr